Pokémon Go : une application plus performante que les messages de santé publique

 

« Manger bouger » ou « pratiquez au moins 30 minutes de sport par jour » n’ont eu qu’un effet limité sur le public. Si certains ont changé leurs habitudes, la proportion de personnes qui ont développé une sédentarité inquiétante était en nette augmentation. L’arrivée de l’application Pokémon Go et ses bienfaits sur la santé ont été comparés à ces messages et le résultat est édifiant.

Un jeu qui pousse à l’activité physiquepokemon-1553970_1280

Le principe de ce jeu est de chasser les Pokémon dans les rues de sa ville, les parcs et autres lieux où se cachent les créatures. L’effet sur la santé va vite se ressentir car les fans sont amenés à marcher plusieurs kilomètres par jour pour capturer les plus beaux Pokémon. Cette application va permettre à de très nombreux joueurs de sortir de la sédentarité et de profiter des bienfaits d’un peu de mouvement dans leur vie. Pour les professionnels de la santé publique, Pokémon Go est donc une avancée très intéressante.

Les répercussions de l’immobilisme sur la santé pourraient être éliminées grâce à ce type de jeu. Le système cardio-vasculaire est préservé à partir d’une demi-heure de marche par jour. Les muscles qui sont sollicités vont permettre un meilleur maintien du squelette. Grâce à un travail de cardio training doux, chaque organe va être utilisé correctement. Cette action va garantir son bon fonctionnement sur le long terme.

 

Un bien-être physique et psychologique

pokemon-1539796_1280Au-delà de l’activité qu’offre le Pokémon Go, les psychiatres s’entendent pour qualifier ce jeu de très bonne idée pour un développement psychologique. Le fait de sortir de chez soi et de remplir une mission va valoriser le joueur. L’aspect social est également important puisqu’il va permettre d’être associé à un groupe. Faisant désormais partie des fans de Pokémon Go, chaque participant va renforcer son estime de soi.

Les politiques de santé publique devraient donc s’inspirer de ce modèle pour donner envie aux particuliers de se bouger et de prendre soin d’eux. Il semblerait que le divertissement possède un pouvoir de conviction beaucoup plus important que le simple conseil. Créer des applications ludiques ou participer à leur élaboration en donnant des suggestions pourrait être plus intéressant pour les professionnels de la santé publique. L’arrivée sur le marché de Pokémon Go pose la question de l’efficacité des campagnes avec des idées complètement nouvelles.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire