Trois choses à faire pour se préparer au changement de saison

À chaque changement de saison, plusieurs personnes sont victimes d’une baisse de moral et d’une fatigue passagère. Rhume, toux, fièvre, nez qui coule… l’organisme est mis à rude épreuve. De plus en plus de médecins et de psychiatres reconnaissent actuellement le trouble affectif saisonnier (TAS), bien que les recherches scientifiques n’identifient pas encore les véritables causes.

Voici quelques conseils qui pourraient vous aider à ne pas vous laisser abattre lorsque Dame Nature fait des siennes.

Toujours rester actif

effectuer une promenade

Même si vous trouvez qu’il fait un peu froid à l’extérieur, n’hésitez pas à prendre l’air et vous promenez dans le quartier. Profitez des rayons de soleil. Si vous avez l’habitude de faire du jogging matinal, ne changez pas votre routine, mais habillez-vous comme il se doit : enfilez plusieurs couches de vêtement ou des chaussures avec plusieurs tractions.

Une marche rapide de 10 à 15 minutes est aussi très bénéfique pour maintenir une santé de fer. Cet exercice va rebooster non seulement votre niveau physique, mais aussi votre moral. Essayez d’en faire au moins 3 fois dans la journée.

Si votre lieu de travail ne se trouve pas à des kilomètres, ne prenez pas le bus ou la voiture, marchez ! Par ailleurs, les sports d’endurance comme la natation ou encore la course à pied sont recommandés pour faire face au changement de saison. Ils boostent le système immunitaire.

Soigner son alimentation

soigner on alimentation

Pour maintenir la bonne forme, il faut soigner son alimentation et consommer de la nourriture saine et équilibrée. Privilégiez surtout les légumes verts, car ils donnent de l’énergie et limitez les aliments riches en graisse saturée. N’hésitez pas à varier votre régime en consommant régulièrement des produits qui favorisent l’action des défenses immunitaires à savoir du gingembre, du kéfir, de l’ail, du ginseng, du chocolat noir, des fruits à coque, et sans oublier les agrumes et les jus de fruits multicolores.

Sachez qu’à chaque changement de saison, le corps est très sensible et la prise d’un complément alimentaire ou de vitamine est une solution adéquate pour éviter cela. Comme la caféine, l’acérola n’a pas son pareil pour tonifier le corps. C’est une sorte de petite cerise que l’on retrouve principalement en Asie. Elle est très riche en vitamine C. Sinon, vous pouvez aussi en trouver dans d’autres aliments : persil, poivrons, chou rouge, papaye, kiwi et chou-fleur cru.

Se reposer de temps en temps

Se reposer

Pour survivre au changement de saison, il est primordial de trouver du temps pour se reposer et prendre soin de son corps. Pendant cette période, l’horloge interne a du mal à s’adapter au nouveau rythme étant donné qu’il y a une perturbation de la sécrétion de la mélatonine ou l’hormone du sommeil.

Selon la chercheuse environnementale à la National Sleep Foundation américaine, Natalie Dautovich : « notre corps met souvent un peu de temps pour adapter son cycle veille-sommeil à la nouvelle saison, raison de ce manque de tonus ».

Vous devez donc éviter de négliger vos heures de sommeil, car elles sont très précieuses. Elles permettent de rester en bonne santé et de rester de bonne humeur. L’idéal est de dormir entre 7 à 9 heures par nuit. Levez-vous et couchez-vous toujours à la même heure si possible.

Lorsque vous vous reposez, veillez à ce que la chambre soit totalement dans l’obscurité. Ainsi, bannissez tous les écrans de la chambre : TV, ordinateur, téléphone… C’est en adoptant ce style de vie que vous supporterez mieux le changement de saison.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.