Se rafraichir sous un ventilateur de plafond

Tout le monde ou presque sait à quoi sert un ventilateur de plafond. Toutefois, à l’approche de la saison estivale, il nous semble important de rappeler les principales caractéristiques techniques de cet équipement de ventilation afin que chacun puisse en tirer le meilleur profit.

Intérêts du ventilateur de plafond

Le ventilateur de plafond est une alternative économique pour se rafraichir en été. La sensation de fraîcheur qu’il dispense se révèle aussi plus agréable et plus saine que les autres dispositifs de ventilation présents sur le marché. C’est également un objet décoratif idéal pour compléter la décoration de son logement.

Pour fonctionner, il ne consomme que quelques dizaines de watts en fonction de la vitesse de rotation, soit beaucoup moins qu’une climatisation. Le volume d’air qu’il brasse est également plus important.

Une fois mis en marche, il procure rapidement une sensation de froid. Toutefois, sa capacité à refroidir l’air n’est pas comparable à celle d’une climatisation. En effet, il n’opère pas véritablement une chute de la température mais plutôt une amplification du phénomène de fraicheur que ressent le corps humain. Cette impression peut tout de même atteindre plusieurs degrés, ce qui est déjà largement satisfaisant pour supporter les chaudes journée d’été.

Utilisation du ventilateur de plafond

La plupart du temps, un ventilateur de plafond dispose d’une fonction réversible été/hiver pour pouvoir ventiler un intérieur tout au long de l’année.

En été, il peut très bien s’utiliser en complément d’un climatiseur pour unifier la température dans toute la pièce. Cela permet de limiter la consommation d’énergie. L’opération inverse est tout à fait réalisable en hiver. Dans ce cas de figure, le ventilateur de plafond répartit de manière uniforme les différentes couches d’air afin d’exploiter toute la chaleur ambiante présente dans un environnement fermé.

La vitesse de rotation entre en ligne de compte dans l’optimisation de la température. Elle se règle à l’aide d’une télécommande fournie avec l’appareil.

Quant à l’entretien, comparé aux autres systèmes de ventilation, il n’y a pas de contraintes majeures avec un ventilateur de plafond. Il suffit juste de le dépoussiérer de temps en temps et de vérifier les fixations de façon à prévenir les chutes éventuelles d’éléments constitutifs du matériel. S’il n’est plus utilisé pendant une longue période, il est cependant préférable de le mettre hors tension.

Source : http://www.ventilateurdeplafond.com

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire