High-tech : le Galaxy S7, un appareil difficile à réparer

Si les produits Apple sont réputés pour leur quasi impossibilité à être réparés ou démontés, sans recourir aux services de la marque, le titre revient à la marque Samsung cette année avec le galaxy S7 et son dernier la Note 7.

Tel est le verdict du site iFixit qui démonte chaque année des milliers d’appareils électroniques tels que tablettes, ordinateurs portables, smartphones, phablettes, et bien d’autres appareils high-tech.

Un classement sur la réparabilité des produits high-tech

Avant de tourner la page pour une nouvelle année, iFixit a sorti un classement de la réparabilité en 2016, basé sur des critères comme la facilité à être démonté, l’usage de colle ou non. La plateforme dévoile son top 6 à sa clientèle qui préfère se passer du SAV maison où les produits de Samsung tiennent la queue.

Elle accorde  des bonus au nombre de pièces amovibles facilement remplaçables, au design modulaire ainsi qu’à la possibilité d’utiliser un tournevis du commerce. Ces petits détails qui font la différence.

Il est à savoir que le classement ne prend en compte qu’un petit échantillon restreint parmi le large éventail de smartphones proposés sur le marché, notamment les marques de renom comme Apple, Samsung, LG et Google. Par ailleurs, Huawei ne fait pas de la partie.

Le Galaxy S7, « un sandwich de colle et de verre »

Particulièrement plébiscité par les acheteurs pour ses fonctionnalités remarquables et la qualité des clichés réalisés avec, le Galaxy S7 serait un « sandwich de colle et de verre » lui reproche ouvertement iFixit. En fait, sa coque serait impossible à ouvrir et à réparer. Ce qui lui a valu une note médiocre de 3/10. Le Galaxy S7 est tout simplement un smartphone grand format à grands problèmes.

La marque de fabrique sud-coréenne fait pareil avec la Galaxy Note 7 (4/10) qui est également difficile à ouvrir, sans parler de sa batterie source d’explosions et trop compliquée à remplacer. En revanche, bon nombre de ses éléments sont amovibles.

A la quatrième place, on retrouve l’iPhone SE (6/10) et l’iPhone7 (7/10) en troisième position. Le site salue la réparation possible de l’écran et de la batterie. Par conséquent, le petit format de 4 pouces est jugé trop fragile, surtout au niveau du bouton Touch iD de la reconnaissance digitale.

Autre bémol qu’il reproche à l’iPhone 7 ; ses 4 tournevis pour être démontés sont tous différents. Toutefois, il partage la même note (7/10) que le Google Pixel. Enfin, la première place est décernée au G5 de la marque LG (8/10), un appareil ultra modulable même s’il n’a pas rencontré le succès commercial escompté.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire