Quand des startups naissent à partir des dysfonctionnements des compagnies aériennes

Face à la recrudescence de retards au niveau du décollage, de grèves et d’annulations de vols, des startups ont eu la brillante idée de proposer leurs services. Airindemnité, Airhelp, Vol-retarde et bien d’autres se sont donné comme mission d’aider les passagers afin d’obtenir une indemnisation pour ces désagréments.

plane-691084_1280

Un règlement européen à faire valoir

Si les réclamations classiques auprès des compagnies aériennes ne portent que rarement leurs fruits, ces startups se basent sur un règlement européen indiquant dans quels cas une indemnisation peut être perçue. Pour un vol retardé ou annulé, chaque voyageur peut toucher un dédommagement jusqu’à 600 euros. Cette nouvelle devrait intéresser de nombreux usagers qui subissent chaque année des difficultés pendant leur voyage.

baggage-hall-775540_640Le concept de startups comme AirRefund ou EUclaim est donc d’informer chaque passager et de faire connaître ce règlement. Des sociétés nouvelles apparaissent pour défendre les droits des usagers en prenant en charge les réclamations. Le but est d’offrir une meilleure qualité de service pour chaque vol et d’obtenir réparation si les horaires et les modalités du vol ne sont pas respectés. Ce nouveau domaine en plein essor pourrait transformer complètement le rapport aux compagnies aériennes.

Une réclamation entièrement prise en charge

Devant le constat que seulement 5% des personnes concernées entament cette procédure car elle est jugée comme trop complexe, toutes ces startups vont prendre le relais. Une aide est fournie pour remplir les formulaires et l’affaire est portée en justice si nécessaire. Pour la personne concernée, il suffit de confier son dossier à ces experts pour transformer son mécontentement en indemnisation. La naissance de ces nouveaux services va permettre d’améliorer l’image de ce mode de transport qui l’a beaucoup vu ternir suite à des retards trop souvent banalisés.

Le fonctionnement de ces startups est de percevoir un pourcentage de la somme qui sera perçue en réparation. Raisonnable, cette idée permet au client de profiter de l’aide de ces sociétés sans avoir à débourser d’argent et de toucher une indemnité intéressante en plus. Les startups de leur côté vont pouvoir se développer au fur et à mesure des dossiers traités. Justiciers des temps modernes, ce secteur devrait connaître une ascension fulgurante compte tenu du nombre de personnes concernées chaque année. Les résultats obtenus montrent justement que ce règlement européen est très bien pris en compte par la justice pour verser une indemnisation.

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire