La technologie au profit des handicapés

La science vient en aide aux personnes souffrant d’handicap à travers des outils high tech en tous genres. A croire que la technologie est en voie de vaincre les handicaps. Ces avancées majeures se caractérisent par des gadgets permettant aux sourds et muets de communiquer avec le monde ou encore des prothèses intelligentes.

Se mettre dans la peau d’un sourd/muet

En 2012, un groupe de chercheur japonais a mis en place un site internet hors du commun, baptisé Speech Jammer qui signifie « brouilleur de discours ». Pour l’utiliser, il faut brancher vos écouteurs sur l’ordinateur et parler normalement sur le microphone. Le site va ensuite retranscrire le son de votre voix avec un décalage réglable et vous ne l’entendrez que plusieurs secondes après avoir prononcé la phrase.

1 speech jamming

Une expérience déroutante qui vise à vous faire vivre un instant ce qu’un sourd et un muet ressentent. Le même concept peut également servir dans des endroits qui doivent rester silencieux, comme certains centres médicaux spéciaux. Dans ce cadre, le Speech Jammer servira à intimer les personnes présentes dans l’enceinte du bâtiment à garder le silence.

Des gants connectés pour traduire le langage des signes

Les personnes qui ont un handicap au niveau de l’ouïe et de la parole ont besoin de se faire comprendre par leur entourage. Un défi auquel elles sont confrontées au quotidien. Entre les sourds et muets, il existe le langage des signes, mais rares sont les gens normaux qui connaissent ce langage.

En 2015, une étudiante britannique propose un concept de gants connectés qui sont en mesure de traduire le langage des signes en langage audio. Chaque mouvement est décrypté dans une base de données afin de les transformer via un haut-parleur intégré. D’origine saoudienne, l’inventrice du prototype SignLanguageGlove a configuré son invention pour traduire en trois langues : Français, Anglais et Arabe. Son prix de vente avoisine les 350 euros pour rester accessible au grand public.

Parler à l’aide d’un larynx artificiel

Les chercheurs Chinois ont pour leur part, élaboré un larynx artificiel à partir d’un matériau appelé graphène. Cette matière poreuse permet à l’organe artificiel de recevoir et d’émettre des sons et se porte à même le cou. Dans son utilisation, il va capter les micro-vibrations émises par plusieurs parties du cou de celui qui le porte, quand il tente de s’exprimer. Comparées à une base de données, ces vibrations intensives seront transformées en sons intelligibles plus ou moins clairs.

v

Les avancées technologiques continuent et bientôt d’autres gadgets au service des personnes handicapées viendront grossir cette petite liste.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire