Découvrir son père biologique sans sa présence : Est-ce possible

MT : Faire un test de paternité sans le père : Découvrir la vérité d’une autre façon

MD : Faire un test de paternité sans le père : Il est possible de savoir la vérité sur son père biologique sans pour autant faire un test de paternité.

En temps normal, le test de paternité est simple à réaliser mais requiert la présence des deux parties : le père de l’enfant et lui-même. Par contre, il se peut que la mère ait des doutes sur l’identité du père et c’est là que les choses se corsent. Dans certains cas, il suffit de demander aux pères supposés des échantillons pour établir un lien de filiation. Mais s’il est absent pour des raisons quelconques, comment faire les tests de paternité ?

Les différents tests adn possibles en l’absence du père

Le test de paternité, est une analyse adn qui permet d’établir un lien de filiation entre le père présumé et l’enfant. La méthode la plus simple pour cette expertise génétique est le prélèvement buccal. Il peut se faire avant ou après la naissance d’un enfant.

Mais il est également possible d’effectuer une prise de sang pour prouver ou infirmer être le père de l’enfant. Dans tous les cas, si le géniteur n’est pas présent, il est toujours possible de faire un test de paternité sans le père.

Le test avunculaire

Malgré l’absence du père, ce test adn avunculaire permet de confirmer ou non un lien de filiation. La procédure de test consiste à faire une analyse d’échantillons du frère ou de la sœur du père et de comparer la séquence d’adn avec celle de l’enfant. Pour que la recherche de paternité soit concluante, la mère doit aussi faire un test.

Le test de grand-parentalité

Pour en savoir plus sur le père biologique de l’enfant, il sera possible de faire un test de grand-parentalité. Il s’agira de retrouver chez l’enfant, des gènes semblables à ceux de ses grands-parents paternels. Plus le pourcentage sera élevé, plus il sera facile d’établir la paternité.

Le test de fraternité

Pour établir un lien de parenté, et dissiper tout doute sur l’identité du père biologique de l’enfant, le test de fraternité peut se pratiquer. Attention, ce test pour prouver la filiation ne peut se faire que si vous avez déjà eu un fils ou une fille avec le présumé père.

Néanmoins, il sera possible d’effectuer un test avec les frères et sœurs du père supposé, s’ils sont d’accord.

Etablir un lien de parenté en utilisant des échantillons non-standard

La paternité pourra être établie sans pour autant passer par le père présumé. Pour ce faire on utilisera des échantillons non standards comme les fragments d’ongles, les cheveux ou les tâches de sang. Il vous sera possible de prendre ces échantillons en cachette pour établir la filiation !

Le résultat est tout aussi fiable que le test standard même si cette technique comporte quelques risques. Qu’il soit concluant ou non, il ne peut pas être utilisé pour entamer une action en recherche de paternité/ en contestation ou à des fins juridiques.

Le test de paternité sans le père : Est-ce fiable ?

Les raisons qui poussent à faire une demande de test de paternité sont multiples :

  • L’incertitude de la mère quant à l’identité du père de l’enfant à naître ;
  • Le déni de paternité ;
  • La volonté de participer à la vie de l’enfant.

Pour établir sa filiation, le test avunculaire ou encore le test de fraternité et de grand-parentalité sont tout aussi fiables que le test adn classique. Toutefois, cette fiabilité dépendra du nombre de participants. Plus il y a des échantillons à analyser, plus le pourcentage de chance de trouver des gènes semblables augmente. Il est même recommandé de solliciter la participation de la mère dans la démarche. Bien évidemment, pour qu’un test de paternité soit faisable, il doit y avoir un enfant à l’origine de la suspicion.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.