Combien coûte un séjour de vacances au ski ?

Si vous êtes un passionné de la glisse et que vous êtes particulièrement friand de l’ambiance des vacances en stations de ski, alors préparez-vous à mettre la main au portefeuille. Selon certaines études, seuls 8% des français parviennent à aller au ski une année sur deux du fait du coût onéreux du séjour des vacances en station de ski. Comparé aux prix élevés qui se pratiquent dans les stations suisses ou autrichiennes, le forfait est présenté comme le moins cher du monde. Il reste néanmoins que s’offrir des vacances au ski en France n’est pas à la portée du plus grand nombre car il faut ajouter au prix du forfait d’autres charges supplémentaires qui peuvent rapidement alourdir le budget vacances.

Séjour de vacances au ski : quels postes de dépenses ?

Le forfait français est certes moins coûteux comparé à son montant dans nombre de stations européennes mais il représente seulement un peu moins de 20% des dépenses globales qu’il faut supporter lorsque vous passez vos vacances en stations de ski. En moyenne, les vacances au ski coûtent 900 euros par semaine et par personne.

Dans ce budget, le principal poste de dépense renvoie au logement qui représente près de 30% du montant global. Si vous passez vos vacances d’hiver en côte d’Azur par exemple, une location à Var les Claux serait indiquée pour profiter des stations de ski de la région. Les deux autres postes dépenses sont le forfait ski comptant pour 16% du budget et les frais de restauration pour 15%. 

D'autres dépenses viennent également s’ajouter à ces trois catégories de dépenses à savoir : la location de matériel, l’équipement et éventuellement les cours de pratique de la discipline. Dans les stations les moins chères, les dépenses journalières moyennes en station de ski tournent autour de 200 euros par personne contre en moyenne 500 euros dans les stations au standing élevé.

Quelques astuces pour réduire le budget vacances en station de ski

Pour faire quelques économies, il est recommandé d’éviter dans la mesure du possible les périodes au cours desquelles la station est prise d’assaut par les vacanciers. Pendant les congés scolaires par exemple les prix grimpent en revanche, car on note une période d’accalmie en janvier propice pour ménager vos finances. Les domaines skiables alpins sont nettement plus onéreux, donc à éviter si vous en avez la possibilité.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.