Comment trouver une maison de retraite adapté pour la malade d’Alzheimer ?

D'une part, il faut vérifier l’existence de qualifications en traitement de pathologies dans la maison de retraite choisie. Il faut aussi s’assurer que les urgences médicales peuvent être assurées. D'autre part, il faut vérifier que la maison de retraite a des dispositifs empêchant une personne malade et désorientée de s’enfuir.

Éviter l’épuisement

Au quotidien, veiller sur la santé d’une personne vivant avec la maladie d'Alzheimer est très épuisant. Cela risque de provoquer la dépression des proches. Avant de choisir la maison de repos appropriée, il faut connaître les variantes de prise en charge proposées. Il faut également vérifier la formation reçue par le personnel dans le domaine de la prise en charge de ce type de malades. Mais avant tout, il faut savoir à quel stade de la maladie la personne malade se trouve. Ce bilan préliminaire est fondamental, car il permettra d’adapter toutes les prestations suivantes.

Étapes du bilan préliminaire

Avant de trouver une EHPAD pour personne souffrant d'Alzheimer sur domusvi.com certaines questions doivent impérativement être posées. Dans le cas d’une personne devenue dépendante, il faudra évaluer le niveau de dépendance. Est-ce que la personne a juste besoin que l’on lui procure les soins médicaux primaires ? A-t-elle plutôt besoin d’être accompagnée pendant toute la journée ou juste pendant quelques heures ? Des aspects tels que l’attitude et le caractère de la personne souffrant de la maladie d'Alzheimer seront aussi évalués. Il faudra savoir, si par exemple elle est : violente, désorientée, agitée… L’équipe médicale devra aussi évaluer si d’autres maladies sont venues se greffer sur la pathologie initiale.

Types de prise en charge

Plusieurs prises en charge de la maladie d’Alzheimer sont proposées en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Globalement, il faut retenir que les Ehpad ne prennent en charge que les premiers stades de la maladie.  En France, au cours de l’année 2014, près du quart des résidents d’Ehpad souffraient de la maladie d’Alzheimer. La moitié des Ehpad sont équipés pour la prise en charge des patients souffrant d’Alzheimer. Il y a aussi les unités d’hébergement renforcé (UHR) qui sont des maisons adaptées pour la prise en charge diurne et nocturne des patients les plus affectés et diminués par la maladie. En revanche, les pôles d’activité et de soins adaptés (PASA) ne sont adaptés que pour les soins de jour.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.