Chauffage industriel

Différents types de chauffage industriel

Chauffer un bâtiment industriel est une tâche qui peut s’avérer complexe. On ne chauffe, en effet, pas un bâtiment industriel comme l’on chaufferait notre maison. Il va sans dire que les enjeux ne sont pas les mêmes. Les surfaces ne sont pas les mêmes, les volumes à chauffer ne sont pas du tout les mêmes non plus.

C’est pourquoi le chauffage industriel est à considérer à part. Alors, quelles sont les solutions qui permettent à un bâtiment industriel d’être chauffé ? Sont-elles uniques ou, au contraire, sont-elles diverses et variées ? Si oui, laquelle est la plus intéressante à mettre en place ?

Vous ne le savez peut-être pas, mais le chauffage d’un bâtiment industriel représente à lui seul environ 30% de la facture globale. Bien sûr ce chiffre est une moyenne et ce dernier dépendra du type précis de locaux industriels et de sites industriels à chauffer. Pour autant, il nous donne une idée un peu plus concrète des coûts liés au chauffage lorsque l’on parle de bâtiment industriel.

Chauffage et refroidissement des bâtiments industriels

Les critères de choix d’un chauffage industriel

Choisir un chauffage industriel ne peut se faire au doigt mouillé. Il nous faut prendre divers paramètres et critères en compte avant de nous orienter vers tel ou tel choix.

Ces critères sont ceux liés à l’énergie qui est disponible, bien évidemment, mais aussi ceux liés aux températures recherchées, ceux liés à la localisation géographique, à la fréquentation des lieux et à la durée d’occupation de ces derniers

D’autres critères tels que les volumes à chauffer, le fait que l’on recherche à chauffer de manière homogène ou bien par zones, l’isolation existante des bâtis, la présence ou non de masses froides ou de ponts thermiques, de courants d’air constants ou occasionnels.. entrent en jeu à leur tour.

Un chauffage industriel de type pompe à chaleur
Un chauffage industriel de type pompe à chaleur

Les différents types et modes de chauffage industriel

Il existe trois grandes familles de chauffage, ceux qui fonctionnent par le principe de la convection, ceux qui fonctionnent par le principe de la conduction et enfin, ceux qui fonctionnent par le principe du rayonnement thermique.

Chauffage industriel convectif

Les entreprises opteront soit pour les aérothermes à eau chaude, appareil alimenté par un circuit d’eau chaude chauffée à l’aide d’une chaudière au mazout, au gaz ou par le biais des énergies renouvelables, soit pour les aérothermes à gaz qui sont moins encombrants et qui proposent un rendement plus important.

Les aérothermes à eau chaude sont faciles à mettre en œuvre et ne requièrent pas ou très peu de maintenance. Aucun problème d’évacuation de gaz de combustion n’est à relever. Ces deux systèmes sont basés sur le principe de la convection.

On peut ajouter les générateurs d’air chaud au gaz, au mazout ou aux énergies renouvelables qui sont des appareils posés à même le sol et qui sont donc facilement déplaçables.

Chauffage industriel radiant

Le chauffage industriel convectif comporte des avantages mais aussi des inconvénients. Un chauffage industriel radiant peut alors être une solution à envisager. Pour rappel, le mode de chauffage par panneaux rayonnants repose sur la diffusion des ondes infrarouges qui sont capables de chauffer les personnes sans chauffer l’air ambiant.

Parmi les différents chauffages industriels radiants, on peut distinguer 4 types d’équipements tels que les panneaux radiants lumineux, les panneaux radiants à eau chaude, les systèmes de chauffage au sol et enfin les tubes de radiants sombres.

Le système de chauffage industriel par rayonnement est intéressant car peu de stratification de l’air et ainsi peu de perte de chaleur sont à déplorer. Le rendement est meilleur. Pour autant, le coût de l’investissement est plus important pour installer un tel système.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.